Les différentes utilisations de l’eau de pluie

Arroser le jardin, laver la voiture, remplir les chasses d’eau des toilettes… Voilà quelques uns des usages domestiques qui peuvent être envisagés en installant un récupérateur d’eau de pluie. Le coût de l’installation est modique comparé aux économies que vous réaliserez pendant de nombreuses années car cet équipement est durable et fiable.

Installer un récupérateur d’eaux de pluie dans son jardin

Si vous souhaitez réduire le montant de votre facture d’eau et disposer d’une bonne quantité d’eau pour assurer l’arrosage du jardin, l’entretien de la voiture et même remplir une piscine, l’installation d’un récupérateur d’eaux de pluie est une solution qui permet de réaliser des économies substantielles et d’économiser une ressource qui n’est pas inépuisable. Pour arroser régulièrement un jardin, des plantes, un potager sans utiliser l’eau du réseau, une cuve placée à l’extérieur d’une capacité de 30 à 150 litres suffit amplement. Pour accroitre la capacité de stockage en eaux de pluie, il est possible d’installer un réservoir sous le toit de la maison ou d’opter pour un système de cuve enterrée. Le système est plus onéreux et plus complexe à installer mais les économies réalisées seront aussi croissantes.

Opter pour une installation plus sophistiquée

Les particuliers qui souhaitent réduire leur consommation d’eau provenant du réseau, peuvent installer un système de récupération et de traitement des eaux de pluie qui permet entre autre l’arrosage du jardin, le lavage des vélos et des voitures mais aussi l’utilisation des eaux de pluie pour doucher ou prendre un bain. Dans ce cas de figure il faudra prévoir un système de filtration plus sophistiqué passant par plusieurs filtres et activé par des pompes placés à des endroits stratégiques. Les eaux de pluie non traitées sont impropres à la consommation car elles peuvent contenir des agents pathogènes liés à la pollution atmosphérique, à la présence de produits chimiques, de poussières etc.

Une règlementation très stricte

En France, la récupération des eaux de pluie est strictement règlementée et pour transformer des eaux pluviales en eau potable il faut en informer la mairie de la commune de résidence. Les eaux de pluies peuvent être utilisées sans autorisation pour arroser le jardin, l’entretien de la voiture ou pour remplir les chasses d’eau des toilettes mais les autres conditions d’usage figurent dans le Code civil. En effet, c’est dans un souci de santé public que les particuliers ne sont pas autorisés à boire ou cuisiner avec des eaux de pluie.